Michel Bizet

Psychanalyste et Formateur

October 2020

Dans une relation amoureuse, alors que la plupart essaient de dominer, ils aiment tous être soumis

Vous vous demandez pourquoi vous êtes attiré par des personnes puissantes et dynamiques dans une relation ? Pourquoi, alors que vous voulez superficiellement dominer, aimez-vous en réalité être soumis ? Les réponses à ces questions peuvent dépendre de votre sexe et de votre personnalité. C'est-à-dire qu'il n'est pas nécessaire pour une femme de toujours rechercher un homme fort et puissant, ni pour un homme de préférer une femme imposante et dynamique.

Bien qu'il existe de nombreuses manières pour une personne de dominer une relation, les chercheurs considèrent que cette souveraineté est indissociable de sa personnalité. Des éléments tels que l'authenticité, l'originalité, la modération, le contrôle et la maîtrise de soi, ainsi que le rôle de leadership, constituent le portrait d'une personne qui aime contrôler les autres et les situations qui l'entourent. Les gens comme ceux-là ont tendance à être plus centrés sur eux-mêmes et moins sensibles aux émotions des autres.

Bien évidemment, personne ne veut un tel homme pour compagnon, du moins pas comme ça. Pour cette raison, un tel compagnon fait beaucoup plus d'efforts pour démontrer sa générosité et sa volonté de maintenir une relation. En d’autres termes, un compagnon à la personnalité extrêmement imposante fait plus d’efforts que la moyenne pour prouver qu’il n’est pas centré sur lui-même et qu’il se soucie de l’autre. Sur un plan plus général, il a été démontré que la domination sociale avait un effet catalytique sur les relations émotionnelles.

Par exemple, les femmes, en moyenne, veulent un homme ayant un certain statut social ou ne pouvant plus être quelqu'un qui peut être ou est potentiellement compétitif par rapport aux autres hommes. Mais en même temps, elles veulent que le même homme les traite bien.

La psychologie évolutive va un peu plus loin. Elle croit que les femmes qui veulent des partenaires imposants et puissants croient qu'elles ont des "gènes supérieurs". Des recherches encore plus spécifiques dans le domaine de la psychologie de l'évolution ont montré que la menstruation est le catalyseur. Quand une femme est dans les jours fertiles de son cycle, elle est plus attirée par un homme dynamique et dominant. Inversement – et toujours selon la psychologie de l'évolution – un homme ne peut pas avoir de relation avec une femme dominante pour les mêmes raisons biologiques ("gènes supérieurs" et menstruation).

Mais de nouvelles recherches dans le domaine de la psychologie, ne se concentrant pas sur les différences entre les sexes et sur d’autres facteurs, tels que les traits de personnalité de chaque personne, ont montré que nos choix sont déterminés par nos désirs innés et éventuellement par des émotions refoulées. Combien de fois quelqu'un a-t-il vu dans son sommeil un désir refoulé de se réaliser ? Parfois, les mêmes désirs se réalisent dans nos relations de manière totalement inconsciente.

Par exemple, une personne stressante aura besoin, de par sa nature même, d'un homme de caractère qui s’imposera à ses côtés et qui contrôlera toutes les déviations dans son comportement. De même, une personne extrêmement créative cherchera un compagnon imposant afin de canaliser efficacement son imagination et ses innovations. Par analogie, une personne opposée à l'ennui choisira toujours un compagnon imposant qui lui donnera des expériences complexes, nouvelles et innovantes.

Cela suggère que ceux qui s'ennuient facilement et sont impliqués dans des comportements impulsifs peuvent choisir des compagnons plus dominants, car ils peuvent leur donner l'excitation qui les garde en alerte. Bien entendu, les chercheurs ont émis l’hypothèse que les femmes particulièrement anxieuses préfèrent être soumises aux hommes en raison de la protection qu’ils offrent, plutôt que parce qu’ils sont sexy ou passionnants.

Bien que les femmes anxieuses semblent préférer des compagnons imposants parce qu’ils offrent protection et sécurité, les femmes qui s’ennuient facilement semblent les préférer parce qu'ils sont passionnants. Mais d'autres, en particulier celles qui recherchent des expériences nouvelles et excitantes, peuvent essayer de compenser leur stress en poursuivant un style de vie plus sophistiqué, cosmopolite et non conventionnel, qui inclut de nouvelles expériences, telles que les voyages et les activités artistiques. Ces femmes évitent un compagnon dominant qui pourrait essayer de les contrôler et limiter leur capacité à suivre ces expériences.

En conclusion, je voudrais souligner que, même si nous semblons tous vouloir nous imposer dans une relation, nos besoins peuvent être très différents de cette approche superficielle. Schématiquement, et désireux de rompre avec le stéréotype selon lequel l'homme domine toujours dans une relation – dans une relation homosexuelle en particulier cette hypothèse ne peut pas être maintenue – il est certain que la personnalité de chaque personne, ainsi que nos besoins et nos désirs, déterminent le degré de domination dans une relation. C'est-à-dire que ce n'est peut-être même pas la règle et que le jeu est joué en fonction de chaque situation. Parfois l'un a le contrôle et parfois l'autre.


Alors il est temps d'agir ! Je vous attends du mardi au samedi de 11h à 19h pour vous donner les outils dont vous avez besoin vers le chemin du bonheur !
Vous pouvez dès à présent prendre un rendez-vous avec moi en cliquant ici ou ici.


© Michel Bizet, 2020

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions.
Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit :
Politique relative aux cookies.