Michel Bizet

Psychanalyste et Formateur

July 2020

Quelles sont les maladies psychosomatiques ?

J'ai récemment été consulté par une jeune femme souffrant de divers symptômes inexpliqués, apparemment physiques. Elle m'a avoué qu'un de ses collègues la critiquait constamment derrière son dos. Bien que ce ne soit pas très spécifique, mais seulement à l'idée que la personne puisse à tout moment lui faire un commentaire négatif, sans le savoir elle-même, cela a empoisonné le lieu de travail. Son comportement répétitif est devenu une habitude et a créé un environnement de travail très négatif.

Pour rendre cela plus compréhensible, j’apporte un exemple tiré d’une conférence TED qui a attiré l’attention de nombreuses personnes. La psychologue a surpris les participants en tenant un verre d’eau à la main. Le public a immédiatement pensé qu'il allait parler du verre à moitié vide ou à moitié plein. Mais son intention était très différente, semble-t-il. Elle s'est tournée vers le public et a demandé : Combien penses-tu que ce verre d'eau pèse ? Les réponses étaient variées et la plupart ont peut-être été correctes. Cependant, l'explication donnée par cette experte était très différente et plus profonde. « Le poids du verre dépendra du temps qu'il me faudra pour le tenir », a-t-elle déclaré. « Rien ne se passera si je dois le tenir pendant cinq minutes, mais si je le tiens pendant deux heures, ma main sera fatiguée et le verre tombera définitivement. La même chose va avec le stress ! L'effet de cette sensation ne provoque pas d'effets secondaires, si nous la conservons pendant une période relativement courte, mais si nous la conservons pendant des semaines et des mois, nous tomberons éventuellement malades ».

C'est exactement cela qui s’est passé à la jeune femme qui est venue me consulter. Réduisant au silence tout ce qu'elle ressent depuis des mois, toutes ces émotions cachées ont eu des effets dramatiques sur sa santé. C'est comme si elle tenait un verre d'eau pendant des mois !

Quelle que soit notre émotion, notre corps en fait un symptôme, surtout lorsqu'il s'agit d'émotions négatives. En fait, cela peut créer non seulement des blocages émotionnels, mais même des blessures corporelles. Le stress est le facteur mental prédominant pouvant influer sur l'apparence des maux physiques. Nous devons donc apprendre à le gérer correctement pour éviter des problèmes plus graves.

L'union de l'esprit et du corps est si étroite et décisive qu'il faut accorder plus d'attention à ce monde émotionnel que nous négligeons si souvent au quotidien. Ce n'est peut-être pas facile à croire, mais négliger notre monde mental peut nous rendre gravement malades !

La recherche psychosomatique, qui combine la psychologie et la médecine, a progressé plusieurs années de recherche scientifique sérieuse ainsi que des analyses très intéressantes régulièrement publiées dans des revues scientifiques telles que “Psychosomatic Research”. De même, l’American Psychosomatic Society nous informe régulièrement des dernières découvertes concernant cette relation directe entre neurosciences et psychologie.

Mais qu'en est-il des maladies psychosomatiques ? En somme, une maladie psychosomatique est créée lorsque l'âme (en grec ancien
psyché) provoque un changement dans le corps (en grec ancien soma). C’est une réalité si courante qu’il est possible que certaines affections physiques s’aggravent en raison de facteurs psychologiques, tels que l’anxiété. Il a été démontré par exemple que des maladies telles que le psoriasis, l'eczéma, l'ulcère de l'estomac, l'hypertension artérielle et de nombreuses maladies cardiaques sont dues à des problèmes psychosomatiques.

Lorsque quelque chose nous concerne et que nous sommes incapables de nous en occuper, notre cerveau en fait une émotion négative avec des conséquences physiques. Il augmente l'activité des impulsions nerveuses pour libérer des neurotransmetteurs spécifiques, tels que l'adrénaline. Ce neurotransmetteur, ainsi que le cortisol, qui augmente également le flux sanguin, peut provoquer les symptômes suivants :

Les blocages émotionnels qui affectent l'activité de certaines cellules du système immunitaire de telle sorte que nous sommes plus vulnérables aux maladies. Une augmentation du rythme cardiaque, des nausées, des tremblements, une bouche sèche, des douleurs à la poitrine, des maux de tête, des migraines et des douleurs à l'estomac figurent parmi les autres symptômes psychosomatiques courants.

Bien évidemment, il convient de noter que chacun d’entre nous réagit à chaque facteur de stress de manière très différente, le même événement ayant des effets différents sur la santé de chaque personne. Cependant, quand nous gardons le silence, notre corps en fait un symptôme que nous devons prendre au sérieux, si nous voulons prendre bien soin de nous-mêmes, de notre âme et de notre corps.

Alors il est temps d'agir ! Je vous attends du mardi au samedi de 11h à 19h pour vous donner les outils dont vous avez besoin vers le chemin du bonheur !
Vous pouvez dès à présent prendre un rendez-vous avec moi en cliquant ici.


© Michel Bizet, 2020

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions.
Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit :
Politique relative aux cookies.